Face aux Epreuves

Par défaut

« Le chômage. Un divorce. L’infertilité. Un futur inconnu. La mort d’un être cher. La maladie d’un enfant … La cruauté d’une connaissance … (Vous pouvez complèter la liste …)

Il arrive un moment où notre foi est délibérément testée  par Dieu, non pas pour que nous échouons, mais pour que nous vérifions la validité de notre foi et d’avoir la certitude qu’elle est réelle. De la main de Dieu vient l’examen cumulatif destiné à renforcer notre apprentissage sur lui et son travail dans nos vies.

Quelqu’un a comparé ce processus à la corde d’un cerf-volant  que l’on saisi et court jusqu’à ce que celui-ci monte dans le ciel. Le cerf-volant ne se lèvera pas sans le vent. Le vent est nécessaire pour faire voler haut un cerf-volant, mais ce dernier ne se lèvera que  contre le vent! Il est ainsi avec nous. Nous ne pourrons atteindre la patience et la maturité que si nous acceptons d’affronter et d’aller à l’encontre de nos épreuves.

Nous devons répondre à notre test non pas avec les yeux d’un novice inquiet, mais avec la confiance d’un élève qui est bien au courant et est habitué aux mots et discours de son professeur.

A chaque étape, Dieu est en train de nous éduquer sur la façon dont il a travaillé dans nos vies et dans la vie de ceux que nous aimons. »

Mom’s Devotional Bible

 

 

Publicités

Resolution contre Inventaire

Par défaut

Cette année, j’ai décidé de ne pas faire de résolutions. La raison: j’ai remarqué que la plupart de mes résolutions ne sont pas réalistes, soit certaines reviennent chaque année et/ou je me sens toujours coupable de ne les avoir pas tenues. Alors , j’ai choisi de faire un inventaire !

Un inventaire dresse le bilan de ce que nous avons et ce que nous ne disposons pas. Les épiceries, les usines, tous les types d’entreprises font des inventaires.  Que diriez-vous de faire un inventaire spirituel?

Commençons par regarder ce que nous avons. Amis? Responsabilités? Sentiments profonds? Passe-temps? Intelligence? Les enfants? La liste peut continuer! Faire l’inventaire de nos biens, les talents et les relations est rarement quelque chose d’inattendu, on en est le plus souvent averti. Mais, arrêtons-nous ici et prenons garde à un danger: parfois, en faisant l’ inventaire de ce que nous avons peut effectivement conduire à l’orgueil; nous commençons à penser: « hey tout va bien pour moi. »

La surprise vient quand nous comptons ce qui nous manque. Sécurité? Bonheur? Contentement? La patience? Confiance? Paix? Maintenant, qu’est-ce que je fais quand je découvre que « ce dont je manque » l’emporte sur mon « avoir » sans me sentir coupable ou stressé? Eh bien, en ce qui me concerne, je peux enfin reconnaître mon véritable état devant Dieu. Comment puis-je aller de l’avant si je ne vois pas et ne reconnais pas ce qui m’empêche d’avancer!

Alors que nous pourrions nous imaginer être spirituellement «riche», nous sommes, en fait, en faillite devant Dieu. Quand nous ne l’ admettons pas, nous sommes trompés par l’orgueil. Est-ce que cela vous rend inconfortable? Si vous êtes un chrétien comme moi, parler à Dieu à ce sujet (Il ne jugera jamais vos sentiments et votre honnêteté) et mettez-le au contrôle de tout ce qui vous manque, de tout ce que vous devez améliorer ou changer.

Pour mes amis non chrétiens, parlez-en avec quelqu’un de confiance, quelqu’un qui ne vous jugera pas et sera honnête avec vous sur vos manquements  et qui pourrait vous aider dans le processus. Parfois, en partageant avec Dieu ou en demandant de l’aide à quelqu’un d’autre nous sommes surpris de découvrir que ce que nous mettons dans notre liste de résolutions est complètement loin de ce que nous avons vraiment besoin d’améliorer ou de modifier en ce moment ou cette année 2016 .

J‘espère que vous allez choisir Dieu pour vous révéler ce qui vous manque. Passez une bonne semaine!